AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 5. les intrigues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
La Faucheuse
avatar
• crédits & avatar : Anarya

MessageSujet: 5. les intrigues   Ven 7 Juin - 21:53



intrigue 1


L’odeur est puissante. Pourrissante. Elle envahit l’atmosphère. Tellement intense qu’on pourrait la sentir à des kilomètres. Ce n’est pourtant pas elle qui attire l’attention de tous. Ce n’est pas elle qui a poussé certains habitants à contacter les flics. Mais bien les corbeaux agglutinés au même endroit. N’est-il pas étrange de les voir voler au-dessus du même nid. N’est-il pas étrange de les voir plus nombreux chaque jour depuis quelques temps ?

Hopkins, clope au bec et à peine remis de sa cuite de la veille, a décidé d’aller le découvrir. « Ça sent pas bon patron. Ça sent vraiment pas bon. » Hopkins lève les yeux au ciel. Il aurait dû y aller seul. Le petit nouveau n’avait pas encore l’habitude de Clifton. Les surprises, y en avait tous les coins de rues. Il ne savait pas trop ce qui excitaient les corbeaux ni les autres animaux sauvages aperçus dans le coin. Mais il savait que ça ne pouvait pas être « bon ». Depuis le temps qu'il vivait à Clifton, sa naissance à vrai dire, il devait pourtant y être habitué. Mais chaque fois la folie qui régnait sur la ville le surprenait quand même.

La voiture arrêtée, il attendit quelques secondes avant de descendre pour en avoir le coeur net. Cigarette presque finie, il la savoura un dernier instant avant de la balancer par sa fenêtre ouverte. Il entendait le gamin à côté gigoter dans tous les sens, paniqué. Il avait donné sa chance à pas mal de bonnes gueules pour être du bon côté de la loi. Mais celui-ci n'avait pas encore fait ses preuves. Enfin, il ouvrit la portière et comme chaque fois qu'il se lançait, il n'y alla pas à reculons.

Il aurait aimé avoir un mouchoir ou un chiffon à mettre devant ses narines. Il aurait aimé ne pas être le sherrif de la ville. Il aurait aimé être loin de ce merdier. Il aurait aimé n'avoir jamais connu l'existence des gangs et de ce qui pouvait se tramer dans les rues. Ouais. Il aurait aimé être partout, sauf devant le spectacle qui s'offrait à lui. Si les armes à feu, les traffics de drogues et les règlements de compte en tout genre avaient lieu depuis des années à Clifton, ce genre de barbarie était nouveau. Et inacceptable.

Deux femmes. A première vue dans les vingt ans. Les corps devaient être ici depuis quelques jours, compte-tenu des cadavres. Il ignorait encore ce qui avait pu se passer, mais il savait qu'elles avaient été tuées sauvagement. Pour le plaisir et non pour un règlement de compte. Si il n'arrivait jamais à avoir le mot final entre les Bloody et les Black, si il n'arrivait jamais à les choper, il arriverait à élucider pareil meurtre.

Qui des Bloody ou des Black est au cœur de ce massacre ? Sont-ils réellement impliqués dans cette histoire ? Ou sommes-nous face à un réel psychopathe venu semé le trouble en ville ... Les gangs vont-ils devoir s'allier afin d'éliminer ce "problème" qui trouble toutes leurs habitudes ? Quoiqu'il en soit, la folie règne en ville depuis. Le couvre-feu ne pardonne pas, à 22 heures tout le monde doit être rentré chez eux. Mieux vaut ne pas espérer croiser un flic ou un gang, vous seriez forcé de répondre à leurs questions ... et l'un comme l'autre, ce ne serait pas une partie de plaisir. Tout le monde se méfie de tout le monde, se soudant pourtant les coudes pour ne pas sombrer dans la peur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rtohelltest1.1fr1.net
Admin
La Faucheuse
avatar
• crédits & avatar : Anarya

MessageSujet: Re: 5. les intrigues   Ven 7 Juin - 21:53



Intrigue II


« Monsieur, le Maire. Ils en annoncent une nouvelle. »

L’homme, grand autant par sa prestance que par sa taille, soupire. Il ne pouvait pas grand-chose pour la ville de Clifton. Il ne pouvait pas grand-chose contre le banditisme, la guerre des gangs et les divers trafics qui passaient sous son nez sans qu’il puisse voir quoique ce soit. Sans qu’il puisse tenter une quelconque approche. Et Dieu savait qu’il ne pouvait rien contre la nature. Quelques années auparavant, une tornade s’était abattue sur Clifton. Dévastant énormément de choses sur son passage. Des maisons. Des entreprises. Des années de travail. De dur labeur. Des amis. Des parents. Des sœurs. Des frères. Des ennemis, également.

Cette année, le Maire sait ce qu’il va arriver. Ils sont préparés à ce genre d’éventualité. Mais contrairement à la dernière fois, il a misé sur l’anticipation. Une annonce de tornade venait d’avoir lieu. Elle se dirigeait droit sur eux et promettait d’être intense, presqu’aussi puissante que la dernière fois. Protéger la ville et ses citoyens. C’était son devoir. Ainsi, un haut-parleur permettant de faire entendre sa voix aussi bien à l’est qu’à l’ouest de Clifton, avait été installé dès les nouvelles restructurations de la ville. Il annoncerait à ses habitants que le danger était là. Qu’il leur fallait vite se réunir, sans perdre une seconde, à l’abri qui avait été lui aussi construit « au cas où » qui se situait sous le terrain de l’Hôpital.

« Putain », balança Cliff en faisant tomber sa bière. Assis depuis des heures sur sa petite chaise longue, savourant bières sur bières, écoutant la musique de son poste de voiture, il n’avait pas prêté attention aux paroles du Maire. Mais ce qu’il voyait le stupéfia. Le glaça d’effroi. Il était mort. Quoiqu’il fasse à présent. Il était mort. Car elle arrivait. Puissante. Intimidante. Impardonnable. Inévitable. Et le ferait disparaitre en quelques secondes. Tout comme elle embarquerait tout sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rtohelltest1.1fr1.net
Admin
La Faucheuse
avatar
• crédits & avatar : Anarya

MessageSujet: Re: 5. les intrigues   Ven 7 Juin - 21:54



Intrigue III


Clifton n’en était pas à sa première tornade. Elle n’en était pas non plus aux premières reconstructions. Tout était à rebâtir, et tout le monde y mettrait du sien. De la volonté. De la détermination. Jusque-là, personne n’avait jamais baissé les bras. Tout le monde s’était entraidé lors de ce genre d’épreuves. Mais cette fois, cette fois beaucoup de choses changeaient. Un vent nouveau s’abattrait sur la ville. Parce que le vilain petit canard, la vilaine petite fille – rebelle et dangereuse – celle qui avait fait son temps en taule à cause des Black Bullets, devenait un héros pour ses habitants.

Freja Suarez n’était pas spécialement un exemple jusque-là. Pourtant, en mettant un terme aux agissements du Ripper – comme la ville l’avait nommé – elle devenait l’espoir de tout le monde. La sauveuse. Celle qui mettait un terme à une barbarie sans nom. Et qui faisait exploser la vérité au grand jour. Mettant en scène non seulement un tueur sadique, mais également un lien direct avec les gangs de Clifton. Parce que le Ripper n’était pas seulement le tueur sadique qui sévissait dans les rues depuis des mois, mais il était également impliqué dans plusieurs trafics – que ce soit avec les Bloody ou les Black.

Cette nouvelle – non officielle mais très officieuse – va forcer les habitants de Clifton a tout remettre en question. Et si ces hommes vêtus de cuir et effrayant le monde qui les entoure, si ces hommes en qui ils avaient placé leur confiance depuis tant d’années pour les protéger n’étaient pas si méritants. Si la ville se retournait contre ceux en qui ils avaient placés tout leur espoir ? Si, révoltés et choqués, ils décidaient de former une milice et défendre leur territoire comme tout homme se respectant ? Si les gangs perdaient de leur crédibilité et de leur influence ? Que se passerait-il alors ?

***

"C'est le moment d'user de notre influence. C'est le moment d'intervenir. La situation n'a jamais été aussi bénéfique et propice que maintenant, Nora."

Nora Vidal. Et son petit groupe de "terroriste". A ne jamais sous-estimer. On ne les voit pas. On ne les entend pas. Mais ils sont bien là. Bien présents dans les esprits. Faire tomber les gangs ? Répandre la peur en ville ? Oui. Ce sont eux qui laissent imprégner cette petite idée - cette idée de milice et de retournement de situation. Ce sont d'eux que viennent l'inspiration de tous.

"La graine est déjà plantée. Y a plus qu'à attendre."

***

"Jared Sanchez, je vous arrête pour ... Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous..."

Il n'écoute pas. Il sourit. Il les emmerde. Il nargue le flic qui lui fait face. Qui l'observe bien trop intensément. Il se dit que cet enfoiré de maton aimerait bien la lui foutre - qu'il ose ne serait-ce que d'essayer. Jared avait déjà connu les barreaux. Et les bourreaux. Il en avait déjà descendu plus d'un. Ce ne serait certainement pas ce maton qui allait échapper à la règle. Ce maton - Colin Bower - n'a eu de cesse que d'épier le chef des Black. De cesse de ne désirer qu'une chose - au point d'en devenir une obsession. Le coffrer. Le faire tomber. Pour de bon. Et pour toujours. Obsession malsaine, le poussant à décorer son domaine de photographies du Président. Il n'attendait qu'une chose : des preuves.

Le Ripper a été stoppé. Le Ripper bossait en étroite collaboration avec les Black et les Bloody. Le Ripper lui offre sur un plateau une excuse d'enfermer son obsession. Cette fois, il ne laissera pas les preuves dont il a besoin lui glisser entre les mains. Et il ne respirera que lorsque le verdict final sera tomber. A savoir Jared Sanchez bouclé à vie. Et pour couronner le tout, le merdeux de Caleb Dowman avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rtohelltest1.1fr1.net
Admin
La Faucheuse
avatar
• crédits & avatar : Anarya

MessageSujet: Re: 5. les intrigues   Ven 7 Juin - 21:54



Intrigue IV


Clifton souhaitait de la justice. Un semblant de justice citoyenne, de par les rues, de ses propres mains. Il n'y aurait plus de Ripper, il n'y aurait plus de gangs, il n'y aurait plus personne pour décider du sort des quelques dix mille âmes abritées sous ses toits. Et Clifton l'a fait.

Les citoyens de Clifton ont effectivement contraint les Bloody Eagles et les Black Bullets à se terrer. Ils les ont effectivement combattu, malmené. Mais ils ont encore incendié leurs repaires, les ont battu pour leurs crimes et puni pour leur force. Et, par là, le terrible constat : ils n'ont pas rendu la justice, ils se sont faits vengeance. Ils n'imaginaient sûrement pas que leur fureur les conduirait à cela : faire des compromis avec leur conscience, battre des hommes à mort. Et voilà qu'ils y sont, tous citoyens. Une ville à feu et à sang, et guère plus de Justice.

***
En temps de guerre, les lois sont muettes. Voilà ce que le marshall Lawrence Blacher assène, inlassable, à sa jeune coéquipière Abigail Hawke. Clifton est une guerre de rue, et aucune procédure n'y peut plus rien. Hale Hopkins ne partage pas sa vision, mais Hale Hopkins est impuissant. Rien ne sied davantage au marshall que la Guerre, qu'il doive ignorer l'Innocent, évincer le Sheriff et abattre l'Ennemi.

« Hopkins n'est pas d'accord, dit Abigail Hawke. » « Hopkins n'a rien à dire, répond Lawrence Blacher. Ici, nous représentons et le Congrès et le Bureau Ovale. Qu'est-ce que peut faire ce maudit sheriff contre ça ? » Rien, semble-t-il au marshall, qui prend déjà le contrôle de toutes les forces de police du comté. Il en a le droit, après tout. « Et puisque Hale Hopkins se refuse à employer les bonnes méthodes, nous allons le faire pour lui. » Et Lawrence Blacher l'a fait, en s'attirant la sympathie des habitants de Clifton et le respect de ses protecteurs en uniforme.

Avec la mainmise sur tous les agents de police, le marshall applique son propre protocole, d'une violence commensurable au crime. Couvre-feu tacite. Contrôle fréquent, sinon systématique. Usage abusif de la force. Abus de pouvoir. Arrestation sans mandat. Interrogatoire à huis-clos, aveugle de caméras et sourd de micros. Quand on ne surprend pas un policier à questionner n'importe qui, le visage étouffé contre un mur...
La loi martiale. Selon l'idée de Justice du marshall Lawrence Blacher.

***

L'idée a pris son temps, mais fait son chemin. Les rues ne sont pas plus sûres. Les citoyens n'ont pas davantage de Justice. Et les gangs, tous Bloody Eagles ou Black Bullets qu'ils sont, ne leur sont pas si étrangers. Des criminels amoraux, stériles et violents, mais des ennemis acquis de longue date, des ennemis connus et, parfois, même admis. Ils se détestent peut-être, mais ils sont encore une ville. Putride depuis longtemps. Et décadente depuis toujours. Il leur faudra bien toutes leurs forces, conjuguées, pour retrouver cette ville qui, si elle n'est pas idéale, compose encore toute leur Histoire, une qu'ils connaissent.

Et le marshall Lawrence Blacher n'aura pas Clifton. Clifton est leur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rtohelltest1.1fr1.net
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: 5. les intrigues   

Revenir en haut Aller en bas
 
5. les intrigues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelles intrigues [PV Natalee]
» Bal & intrigues [Terminé]
» Tu m'intrigues... Serons-nous amis ? [Perline]
» HRP : Cormyr, terre d'intrigues
» Je ne sais pas qui tu es, mais tu m'intrigues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La zone staff :: first steps-